string(17) "problematique_cle"

Retour

Anxiété et stress

Le matin, au réveil, vous avez une sensation de boule dans le ventre. Vous retournez les mêmes situations dans votre tête jusqu’à ce que ces pensées envahissent vos journées et vous empêchent de vous concentrer.

Maxime n’arrive pas à dormir la veille de ses examens et parfois, même s’il a étudié fort, il ne se souvient plus des notions apprises quand vient le temps de les mettre sur papier.

Vous avez l’impression que vous n’arriverez jamais à arrêter votre hamster dans votre tête. Jour, soir, nuit, il semble infatigable, alors que vous, vous vous épuisez petit à petit.

Vous êtes débordés et avez toujours l’impression de manquer de temps. Vous n’arrivez plus à prioriser, car vos idées s’embrouillent et vous avez de plus en plus de mal à vous concentrer. Vous pouvez cinq fois le même paragraphe sans en retenir le contenu. Pour compenser, vous faites de plus en plus d’heures et délaissez toutes les activités qui vous détendent et vous amusent.

Évaluation de l’anxiété et du stress

L’anxiété et le stress peuvent se manifester de différentes façons. Il y a quatre types de manifestations :

  1. affectives :  irritabilité, peur, rumination, etc.
  2. cognitives : impression de perdre le contrôle, syndrome de la page blanche, idées embrouillées, diminution de l’attention et de la concentration, etc.
  3. physiques : agitation, évitement, rester figé, etc.
  4. physiologique : difficulté à respirer, palpitation, étourdissement, hausse de cortisol, l’hormone du stress, etc.

Leur impact est donc majeur dans nos vies surtout lorsque leur survenue est fréquente et intense. Les études démontrent qu’un stress chronique, de par l’élévation du cortisol de façon prolongée en vient à épuiser notre organisme et à le dérégler. Le stress chronique a donc un impact très néfaste sur notre santé, car il affaiblit notre système immunitaire, augmente les risques de maladies cardiovasculaires et de diabète, augmente notre taux de cholestérol et notre pression sanguine et nous rend plus à risque de dépression. Par ailleurs, l’anxiété et le stress chronique en viennent souvent à modifier négativement notre perception des choses et des événements, ce qui engendre à son tour plus d’anxiété et de stress.

Enfin, le stress chronique affecte négativement l’hippocampe, un des centres de notre mémoire dans notre cerveau. Nos capacités cognitives sont alors amoindries. Dr Hallowell explique que de plus en plus de gens développent un ADT (attention déficit trait), c’est-à-dire qu’il développe la majorité des symptômes moins plaisants du TDAH : irritabilité, procrastination, difficulté à s’organiser, se concentrer, prioriser, mémoriser et à gérer leur temps… pour ne nommer que ceux-là. À la différence du TDAH qui a une forte composante génétique, l’ADT est un produit de notre environnement. Notre cerveau est de nos jours sollicité par trop de demandes, subit trop de distractions, travaille trop en multitâches et a trop de pression. Surchargé, il n’arrive plus à suivre et se dérègle peu à peu. Il va se rigidifier, c’est-à-dire qu’il arrivera de plus en plus difficilement à passer d’un mode à l’autre selon la situation. Ceci étant, il aura parfois du mal à arrêter de penser le soir ou la nuit causant de l’insomnie. Et commence alors une spirale infernale. Il est donc très important d’être à l’affût des signes et d’agir.

Valeur ajoutée de la clinique de Québec et la gestion de stress

Chez Neuropotentia, grâce à une vision globale et une connaissance approfondie sur le cerveau, nous pouvons intervenir de façon à vous donner les outils pour apprendre à maîtriser votre stress et votre anxiété en comprenant bien leur impact sur le cerveau et le reste du corps. Notre objectif est de vous rendre autonome et vous redonnant accès à votre plein potentiel.

Clinique pour aider l’anxiété et le stress à Québec

La première étape consiste à prendre le temps de bien évaluer votre situation présente tout en regardant brièvement votre passé afin de s’assurer d’une meilleure compréhension. L’anxiété est en effet souvent liée à certains traits qui sont modifiables. Par ailleurs, comme nous croyons qu’une approche globale permet d’obtenir des résultats plus tangibles, nous évaluerons les autres éléments qui peuvent causer, aggraver ou maintenir les symptômes. Grâce à un questionnaire exhaustif, nous regarderons vos habitudes de vie, vos habitudes de sommeil, votre alimentation, votre santé physique en général, etc.

Dans un deuxième temps, nous vous proposerons un plan d’intervention personnalisé après avoir consulté certains de nos professionnels. L’objectif : trouver autant que possible la ou les sources profondes des difficultés pour ensuite intervenir sur elles. Considérant l’impact important du cerveau à plusieurs, nous nous y attarderons. Nous pourrons vous proposer plusieurs outils. Certains d’entre eux sont similaires avec ceux proposés pour les troubles du sommeil. Anxiété et insomnie vont d’ailleurs souvent de pair. Voici quelques options d’intervention :

  • Neurofeedback : l’anxiété amène souvent un biais attentionnel envers la menace, c’est-à-dire une propension à interpréter les choses négativement. C’est une façon rigide de pensée qui s’installe petit à petit. Le neurofeedback permet de rendre plus flexible cette façon de voir et donne une nouvelle perspective, une vision différente souvent plus positive.
  • Cohérence cardiaque (biofeedback) : grâce à la respiration, un état plus harmonieux, appelé « cohérence », peut être atteint. À l’aide de capteur, nous sommes en mesure de vérifier si vous êtes en cohérence cardiaque. Celle-ci crée un état de calme et de détente qui aura des répercussions sur votre état émotionnel. Une pratique de 5 minutes ferait baisser le taux de cortisol pendant près de 6 heures. Une fois bien maîtrisé, c’est un outil que vous pourrez appliquer par vous-mêmes tout le reste de votre vie.
  • Thérapie cognitivocomportementale : nous travaillerons notamment à comprendre vos pensées, vos croyances qui contribuent à votre anxiété et à votre stress. Nous pourrons entrevoir les pistes de changements pour créer une vie harmonieuse et équilibrée.
  • Naturopathie :  comme le stress déséquilibre plusieurs de nos systèmes physiques, il est important d’y prêter attention et de voir qu’est-ce qui pourrait aider à recréer un équilibre. Car le physique est intimement lié à l’émotionnel et au mental.

Nous vous proposerons souvent une combinaison de ses outils, car notre expérience nous démontre que plus de résultats sont atteints lorsque le cerveau, le corps, l’émotionnel et le mental sont impliqués dans le traitement.

Par ailleurs si vous désirez consulter pour l’anxiété vécue par votre enfant, en plus de ces outils, il est possible de recevoir des séances de coaching parental. Ces séances vous permettront de développer des stratégies qui aideront votre enfant à diminuer son anxiété et son stress.

Trucs et astuce sur l’anxiété et la gestion de stress

Votre enfant est énervé, s’oppose et vous rend à bout de nerfs. Prenez du recul et trois bonnes respirations. Analysez votre propre état des dernières heures. Étiez-vous vous-même stressé, énervé ? Les enfants sont de véritables éponges. Ils ressentent notre état et y répondent comme un miroir. Testez pour voir. Lorsque vous êtes calme et serein, votre enfant a-t-il tendance à être plus posé ?

Retour